Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 16:49

Merci aux 119 (1.18%) électrices et électeurs Romainvillois qui ont porté leurs voix sur Philippe Poutou. Le choc politique est bien sûr marqué par la qualification attendue de la fasciste qui sera opposée à la marionnette de la finance et du CAC40. Encore une fois, 15 ans après le père, c’est au tour de la fille d’être amenée sur un plateau par le PS et ses alliés au bout d’un quinquennat faits de trahisons, de scandales, de politique antisociale et libérale. Les mêmes causes mènent aux mêmes effets. Le choix électoral qui nous est imposé pour le 2ème tour est inacceptable. Mais il y a de l’espoir. La Seine Saint Denis fait partie des départements le plus à gauche si on additionne aux voix de Philippe Poutou, celles de Nathalie Arthaud, de Benoit Hamon lâché par l’aile droite du PS et celles de Jean-Luc Mélenchon qui a fait 36%. Il en est de même de la plupart des grandes villes. Romainville suit la même tendance avec 4723 voix à gauche, soit près de la moitié du total. La droite représente en tout 30% (dont 13% à Le Pen) et le reste va à Macron avec 23%. Aujourd’hui donc, l’exécutif municipal qui se targue d’être majoritaire est en réalité porté par un mouvement politique minoritaire localement. Il en est de même sur notre circonscription ce qui ouvre la possibilité d’y voir un député de gauche succéder à Bartolone. Le thermomètre électoral montre que, même si la gauche n’est pas représentée au 2ème tour de ces élections présidentielles, elle a relevé la tête. Au-delà des législatives qui auront lieux dans un mois et demi (11 et 18 juin), nous vous invitons à unir nos forces pour toutes les luttes qui s’annoncent.

anticapitaliste.romainville@yahoo.fr

Partager cet article

Repost0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 16:43

Contre l’extrême droite et les politiques libérales

La riposte commence le 1er Mai

 

Macron et Le Pen au second tour, c’est un résultat terrible pour les classes populaires. Macron est l’héritier direct de la politique libérale des gouvernements Hollande, le roi de la précarité, de l’uberisation. Le Pen est un danger mortel pour les libertés démocratiques, pour les populations d’origine immigrée et, de manière générale, contre tous les acquis sociaux.

Dimanche 7 mai, beaucoup voudront faire barrage au FN en votant Macron, nous le comprenons. Mais ce sont bien les politiques d'austérité et sécuritaires, en particulier quand c'est la prétendue gauche de gouvernement qui les a portées, qui sont la cause de la montée du FN. Macron n’est pas un rempart contre le FN. Pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, comme la jeunesse l’avait fait en 2002, comme nous l’avons fait l’an dernier contre la loi travail.

 

Reconstruire une perspective politique pour les exploités

Les partis au pouvoir depuis 60 ans, PS et Républicains, sont éliminés du second tour. C’est le signe d’une grande crise politique, du ras-le-bol de la population pour les politiques menées depuis des dizaines d’années, du ras-le-bol face au chômage, à la pauvreté, etc.

Mais ces déconfitures ne profitent malheureusement pas à une gauche plus combative, elles profitent à Le Pen et Macron, des candidats qui n’ont rien de bon pour les classes populaires.

Le score de Philippe Poutou, notre candidat, est faible, avec 1,10% et 400 000 voix. C’est justement le reflet des difficultés des classes populaires à défendre leurs intérêts et à remettre en cause le système. Plus globalement, la gauche sort en grande faiblesse de cette élection, avec moins de 30% des voix. C’est fondamentalement le résultat de la politique du PS au pouvoir.

Mais nous sommes fiers d’avoir bousculé la campagne en dénonçant le FN, Fillon et Macron, en montrant que les exploités avaient quelque chose à dire dans cette campagne.

Tous ces éléments montrent l’importance et l’urgence de reconstruire un parti pour les exploités. Nous avons besoin d’un parti qui représente nos intérêts, un outil pour nos luttes quotidiennes, pour en finir avec le système capitaliste, pour porter le projet d’une société débarrassée de l’exploitation et de toutes les oppressions.

Cette bataille-là, ni Hamon ni Mélenchon n’ont voulu la mener dans cette élection, l’un ne voulant pas rompre avec l’Union européenne, les institutions et le PS, l’autre reprenant à son compte les drapeaux français et les « Vive la France » comme symbole de son aspiration à travail à l’intérieur du système.

 

L’heure est à la mobilisation

Nous souhaitons que, comme en 2002, des manifestations soient organisées contre le FN. La solidarité militante est la meilleure façon de faire reculer ce parti. Mais nous voulons aussi préparer les mobilisations nécessaires contre la future politique de Macron, qui a d’ores et déjà promis de casser le code du travail par ordonnances, c’est-à-dire sans passer par le Parlement. Une sorte de 49-3 permanent ! C’est à cela que nous voulons construire, dans les quartiers populaires, dans les entreprises, dans les mobilisations, dans l’action quotidienne. La manifestation du 1er Mai sera la première échéance qui va dans ce sens, nous devons y être très nombreux pour commencer à construire la riposte. Au soir de ce premier tour, l'avenir reste bien à la contestation de ce système, toutes et tous ensemble.

 

Paris le 23/04/2017

Partager cet article

Repost0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 09:15

Partager cet article

Repost0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 23:14

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 23:07

Voici des extraits de l'interview de Luz publiée sur le site des Inrocks ici l'intégralité

(...)

C’est formidable que les gens nous soutiennent mais on est dans un contre-sens de ce que sont les dessins de Charlie.

Vous êtes devenus les étendards de l’unité nationale.

Cet unanimisme est utile à Hollande pour ressouder la nation. Il est utile à Marine Le Pen pour demander la peine de mort. Le symbolisme au sens large, tout le monde peut en faire n’importe quoi. Même Poutine pourrait être d’accord avec une colombe de la paix.

(...)

Des gens ont chanté la Marseillaise. On parle de la mémoire de Charb, Tignous, Cabus, Honoré, Wolinski : ils auraient conchié ce genre d’attitude. Les gens s’expriment comme ils veulent mais il ne faut pas que la République ressemble à une pleureuse de la Corée du Nord. Ce serait dommage.

(...)

Est ce que tu as l’impression qu’on essaie de récupérer Charlie ?

Honnêtement, qu’est ce que tu veux récupérer ? Après, il y a ce grand élan. Mais dans un an, que restera-t-il de ce grand élan plutôt progressiste sur la liberté d’expression ? Est ce qu’il va y avoir des aides à la presse particulières ? Est ce que des gens vont s’opposer à la fermeture des journaux ? Des kiosques ? Est ce que les gens vont acheter des journaux ? Que restera-t-il de cet élan ? Peut-être quelque chose. Mais peut-être rien.

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 08:24
Hollande et l’union nationale, l’indignation, la colère dévoyées

François Hollande, une fois encore, même dans le drame, n’avait rien à dire.

Dans le pays s’expriment de partout l’indignation, la colère, la révolte face à l’exécution pure et simple de journalistes indépendants, libres et satiriques, anticonformistes, cette mise à mort de Charlie Hebdo, et Hollande nous vante la France rassemblée, appelle à l’union nationale. Au passage il justifie les guerres que lui et son gouvernement mènent contre les peuples dans des régions du monde où le pillage et les interventions militaires organisées par les grandes puissances ont semé la misère et le chaos.

C’est bien parce que le NPA est pleinement solidaire des journalistes, des salariés, des victimes de l’agression barbare et réactionnaire contre Charlie Hebdo et ses journalistes que nous ne nous associons pas à cette union nationale, à ce rassemblement de la France.

Le rassemblement derrière ce gouvernement qui mène la guerre contre les peuples et les travailleurs, le rassemblement derrière Sarkozy qui, là encore, dit la même chose que Hollande ou derrière Marine Le Pen qui en profite pour mener sa campagne raciste et xénophobe sous prétexte de lutte contre le fondamentalisme islamique, c’est non.

C’est bien leur politique, la régression sociale et démocratique, la décomposition sociale dont ils sont responsables qui secrètent cette barbarie obscurantiste, cette violence abjecte qui visent à semer la terreur, contre la liberté d'expression, la liberté de la presse au nom de préjugés réactionnaires et obscurantistes.

La réponse n’est pas l’union nationale mais bien plus que le monde du travail, la population laborieuse reprennent l’offensive pour sortir la société de la régression, du chaos dans laquelle la politique des classes capitalistes l’entraîne.

Notre solidarité avec les victimes de la terreur, nous l’exprimerons en toute indépendance de leur union nationale.

Montreuil, le 7 janvier 2015

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 21:28
Une folie barbare et réactionnaire.
Une folie barbare et réactionnaire.

L’attaque du siège du journal Charlie Hebdo provoque l'indignation et la colère devant une telle violence aveugle et meurtrière contre des journalistes, des salariés. Elle vise à semer la terreur, contre la liberté d'expression, la liberté de la presse au nom de préjugés réactionnaires et obscurantistes.

Nous avons souvent eu l’occasion de nous engager, de débattre, voire de polémiquer avec les dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo, et avec qui nous avons eu des combats communs.

Le NPA adresse sa solidarité aux proches et familles des victimes, aux journalistes, aux salariés de Charlie Hebdo.

Mais nous ne serons d'aucune union nationale avec les apprentis sorciers qui jouent avec le racisme, attisent les haines contre les musulmans, les étrangers, ou se servent de cette affaire pour mettre en place de nouvelles lois liberticides. Ils portent une lourde responsabilité dans le climat xénophobe et délétère que nous connaissons aujourd’hui.

Les uns et les autres sont des ennemis de la démocratie, de la liberté, des ennemis des travailleurs, des classes populaires, les ennemis d'un monde de solidarité.

Montreuil, le 7 janvier 2015

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:42

Les Plumés de l'austérité (https://www.facebook.com/lesplumesdelausterite) seront présents à la manifestation proposée par le collectif AAA (http://syndicollectif.wordpress.com/tag/collectif-aaa) :

 

Samedi 15 novembre à 14H00

place Denfert Rochereau à Paris.

 

Une pétition est mise en ligne contre la coupe dans les budgets des collectivités locales, conséquences du Pacte dit de « responsabilité »: https://www.facebook.com/lesplumesdelausterite

 

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 23:02

«L’interdiction met une tension très forte, l’interdiction crée plus de désordre que l’autorisation, la préfecture et le ministère sont bien placés pour le savoir. Dans ce contexte, manifester est davantage un devoir qu’un droit pour faire entendre la solidarité avec le peuple palestinien».

Oliver Besancenot dans une interview au Parisien samedi

Partager cet article

Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 22:47

Ce samedi 7 juin, nous rendons hommage à la mémoire de Clément Méric assassiné par des fascistes il y a un an. Pas moins de 27 appels à des manifestations ont été recensés à ce jour. « Ni oubli ni pardon ! » : nous y exprimerons notre colère et notre haine du fascisme... Et nous continuerons à amplifier le combat contre la peste brune, qu’elle prenne la forme violente de groupuscules paramilitaires ou celle moins sulfureuse de notables BCBG...

 http://www.npa2009.org/sites/default/files/styles/largeur_content_hauteur_complet/public/il_y_a_un_an_clement_meric_jmb.jpg?itok=gWai9E7H

manifAntifasciste7juin2014.jpg

Partager cet article

Repost0